Les 3 erreurs à ne pas faire quand on est timide

Vous êtes timide ? Ça ne serait pas génial si vous arrêtiez d’être constamment gêné dans vos relations sociales ? Si vous étiez à l’aise dans toutes les situations impliquant d’autres personnes ?

Pour moi ça serait le top ! Être bavard avec d’autres personnes qu’avec sa famille et ses amis, ne plus être en retrait dans les conversations de groupe juste à écouter les autres sans dire un mot.

Et aussi savoir engager la conversation avec n’importe qui, être sociable et spontané quand on rencontre de nouvelles personnes, ne plus être bloqué par ces pensées négatives qui nous empêchent d’être nous-mêmes.

Vous voyez, il y a plein d’avantages à ne plus être timide ! Et encore, je n’en ai cité qu’une toute petite partie parce que la liste est longue.

Imaginez-vous quelques années plus tôt. Vous êtes un enfant et vous avez plein d’amis avec qui vous jouez sans inhibition.

À l’école, au collège, à la fac et vous n’avez jamais peur de prendre la parole devant toute la classe.

Vous êtes naturel et vous êtes capable de discuter avec n’importe qui. À peine un peu d’appréhension lorsque vous demandez à la fille (ou au garçon) que vous aimez de sortir avec vous !

Vous vous sentez comme tout le monde, vous sortez et vous passez de bons moments avec des amis avec lesquels vous construisez une relation solide et durable…

Une chose est sûre : la vie n’est pas faite pour être vécue seule. Nous ne sommes pas faits pour passer des années seuls, rêvant d’avoir des amis et des contacts sociaux.

Cet article ne va pas vous aider à résoudre tous vos problèmes. Son but est d’attirer votre attention sur 4 erreurs que font les personnes timides dans les situations sociales.

Généralement, ces personnes ne s’en rendent pas compte. Il est difficile de prendre conscience seul des mauvaises habitudes qu’on prend dans notre vie.

Erreur n°1 : laisser parler sa voix intérieure

Lorsque la plupart des gens parlent à d’autres personnes, les gens timides se parlent à eux-mêmes.

Ça peut être des conversations passées que vous ruminez parce que vous auriez voulu dire quelque chose que vous n’avez pas osé dire.

Ou alors cette petite voix intérieure qui vous dénigre sans cesse en vous disant que vous n’êtes pas intéressant, que vous êtes nul ou que vous n’arriverez jamais à vous faire des amis.

Ou encore des scénarios de conversations futures que vous anticipez comme si vous vous prépariez à un entretien d’embauche.

Ça peut être utile lorsque vous vous préparez vraiment à un entretien d’embauche.

Mais lorsque vous voulez juste parler à quelqu’un de façon naturelle, il est préférable de dire “stop” à cette voix intérieure.

En arrêtant de parler à vous-même, vous serez immédiatement plus attentif à ce qu’il se passe à l’extérieur.

Parler à soi-même est une mauvaise habitude que prennent les gens timides.

Vous pouvez briser cette habitude de la même façon que vous l’avez créée : en répétant les deux étapes que je vais vous décrire jusqu’à ce que ce soit automatique.

  • Prenez conscience que vous êtes en train de parler à vous-même. C’est un peu comme se prendre la main dans le sac, vous allez vous en rendre compte quand vous aurez commencé.
  • Arrêtez votre voix intérieure. Comment faire ? Souvent, le simple fait de réaliser que vous êtes en train de parler à vous-même fait taire cette voix.

Travaillez sur ça suffisamment longtemps. Certains spécialistes parlent de 21 jours pour changer une habitude, mais je pense que ça peut prendre plus de temps.

Erreur n°2 : trop se préoccuper de ce qu’il faudrait dire

C’est incroyable cette tendance qu’ont les gens timides de réfléchir et d’analyser tous les mots qu’ils pourraient dire ou ne pas dire.

Pour être sûr de ne pas être à court de choses à dire, vous recherchez peut-être de quels sujets de conversation vous pourriez discuter avant même d’avoir parlé à qui que ce soit.

Peut-être que vous répétez la conversation dans votre tête pour être sûr d’être préparé à toutes les éventualités.

Ou encore, peut-être que vous avez enfin trouvé quelque chose à dire, mais que vous attendez tellement le bon moment que la conversation passe à un autre sujet. Ou quelqu’un le dit avant vous.

Ce sont des comportements tout à fait habituels pour des personnes timides.

Et fait, vous agissez comme ça parce que vous avez peur de faire des erreurs. Vous ne voulez pas être rejeté par les autres alors vous essayez de filtrer tout ce que vous dites et tout ce que vous faites.

Vous pensez qu’en filtrant tout ce qui sort de votre bouche de cette façon, vous allez être capable de donner une meilleure impression aux autres pour qu’ils vous acceptent.

D’un côté c’est peut-être vrai : si vous ne dites que des choses intéressantes, les autres vont sûrement vous apprécier.

Vous connaissez l’expression qui dit : “tourne 7 fois ta langue dans ta bouche avant de parler” ?

Malheureusement, adopter cette stratégie ne vous aidera absolument pas dans la vraie vie.

À force de réfléchir dans votre tête à tout ce que vous allez dire vous n’allez pas agir spontanément.

Comment faire pour arrêter ? Voici mes recommandations :

  • Appliquez le conseil précédent pour taire votre voix intérieure, vous devriez naturellement arrêter d’analyser tous les mots avant que vous ne les disiez.
  • Ensuite, à chaque fois que vous pensez à quelque chose que vous voulez dire, donnez-vous 3 secondes pour le faire, pas plus. En faisant ça, vous allez développer votre spontanéité.

Vous vous demandez sûrement comment faire pour savoir quoi dire si on n’y réfléchit pas avant ! Ce qui nous amène à la troisième erreur.

Erreur n°3 : Penser qu’on ne sait pas quoi dire

En tant que timide, s’il y a une chose qui m’a vraiment, mais alors vraiment frustré pendant longtemps, c’est que je ne savais jamais quoi dire.

Je ne savais pas comment maintenir une conversation ! J’avais l’impression que mon cerveau ne répondait plus et toujours au plus mauvais moment.

Dans les conversations de groupes, c’était plus facile : il me suffisait d’écouter les autres sans rien dire. Parfois, ils ne se rendaient même pas compte que j’étais encore là.

Il m’a fallu vraiment beaucoup de temps pour trouver une solution à ce problème. Je vais vous partager une technique que j’ai apprise.

C’est une technique simple, qui peut vous paraître évidente, mais qui peut vraiment vous aider comme elle m’a aidé. Elle se compose en 3 étapes :

  • Étape 1 : la personne dit quelque chose
  • Étape 2 : portez attention aux informations qu’elle vous fait passer. Il y a généralement plusieurs sujets sur lesquels vous pourriez rebondir.
    Par exemple, dans la phrase : “quel temps horrible ! je n’ai pas pu faire mon jogging ce matin.” Vous pouvez relever “temps”, “jogging”, “ce matin”
  • Étape 3 : choisissez un sujet et répondez. Vous pouvez soit parler du contexte, soit parler de vous ou alors de l’autre.
    Si on reprend l’exemple précédent vous pouvez dire :
  • “c’est vrai que ce temps est épouvantable, j’espère que ça va vite s’améliorer !” ou “ah tu fais du jogging ? Où est-ce que tu cours ?”

Si vous pratiquez cette technique suffisamment longtemps vous verrez les énormes progrès que vous allez faire ! Lisez aussi cet article si vous voulez travaillez votre répartie.

Conclusion

Si vous êtes timide, en ne faisant plus ces trois erreurs, vous allez progressivement reprendre confiance en vous et être de plus en plus à l’aise dans vos relations sociales.

Je ne le répéterai jamais assez : ne perdez jamais de vue votre objectif, n’attendez pas d’être prêt pour commencer et persévérez jusqu’à ce que vous l’ayez atteint.

Si une méthode ne fonctionne pas pour vous, essayez-en une autre, mais n’abandonnez quand même pas trop vite. Il n’existe malheureusement pas de solution miracle pour effacer instantanément tous nos problèmes.

>