Comment reprendre confiance en soi ? Un mécanisme surprenant

Vous voulez avoir davantage confiance en vous, vous faire des amis, avoir un petit copain ou une petite copine, prendre la parole en réunion. Vous vous imaginez une vie épanouie où vous pouvez vous fixer des objectifs sans avoir la crainte d’échouer.

Mais la vérité c’est que vous ne savez pas comment vous y prendre. Vous cherchez encore ce secret qui fait l’état d’esprit des leaders. Vous imaginez qu’il y a une astuce magique pour avoir confiance en vous.

Eh bien vous vous trompez. Moi aussi je suis passé par là, je cherchais un moyen d’avoir confiance en moi juste en lisant des enseignements théoriques. Je pensais qu’il y avait un moyen qui me permettrait de me débarrasser de mes angoisses pour ensuite passer à l’action. Moi aussi je me trompais. En fait ça fonctionne dans l’autre sens : il faut passer à l’action pour développer sa confiance en soi.

J’ai écrit cet article pour vous expliquer les mécanismes de la confiance en soi. La seule connaissance de ces mécanismes est déjà un premier pas. Mais avant ça il faut que vous sachiez une chose.

La confiance en soi fluctue

Non, la confiance en soi n’est pas quelque chose que vous allez acquérir pour la vie. Son niveau change au fil des journées, des mois, des années. Il peut être modifié par un évènement qui vous affecte.

La confiance en soi peut aussi varier en fonction des domaines. Vous pouvez être confiant dans un domaine et douter complètement de vous dans un autre. Vous avez remarqué ? C’est pour ça que je vous conseille d’apprendre à vous connaître pour que vous puissiez révéler vos qualités, vos défauts, vos forces et vos faiblesses avant de vous fixer des objectifs.

Même les plus grands leaders, les plus grands chefs d’entreprise au monde peuvent manquer de confiance en eux. Il suffit par exemple qu’ils aient un nouveau défi à affronter, un nouveau challenge pour lequel ils n’ont pas encore les bonnes compétences.

Ce qui nous amène au vif du sujet : comment fonctionne la confiance en soi ?

La confiance en soi repose sur un mécanisme qu’on pourrait représenter par un cercle. C’est en fait un cercle vertueux et pour y entrer il faut faire une chose : oser, sortir de sa zone de confort.

Sortir de sa zone de confort

La zone de confort, qu’est-ce que c’est ? C’est un ensemble de comportements, de croyances, d’habitudes que vous avez développé et avec lesquels vous êtes à l’aise. Dans votre zone de confort vous vous sentez en sécurité. Vous n’en sortez pas parce que vous avez peur d’être jugé, vous avez peur d’échouer.

Sortir de votre zone de confort revient donc à faire des choses, des actions qui vous feront sortir de votre routine, faire face à l’inconnu, repousser vos limites. Vous risquez d’avoir le trac, des angoisses, d’avoir les mains moites, d’être stressé, d’être mal à l’aise, peu importe.

Mais vous allez vite vous rendre compte que vos peurs sont infondées. En sortant de votre zone de confort vous allez élargir ses limites.

Maintenant passons à l’essentiel.

Les étapes pour avoir davantage confiance en soi

Vous avez des objectifs ? Vous avez envie d’accomplir quelque chose qui vous inspire ? Alors faites-le. Evidemment dit de cette façon ça paraît facile. Pour simplifier je vais vous expliquer en trois étapes comment fonctionne la confiance en soi.

Etape 1 : oser

Vous avez dû entendre souvent “il suffit de le vouloir pour y arriver”. Mais si vous n’avez pas confiance en vous ce n’est pas si évident : vous voulez le faire mais vous n’osez pas. Votre manque de confiance vous bloque littéralement, il vous empêche d’obtenir ce que vous voulez.

Si vous n’avez pas confiance en vous, vous avez tendance à vous mettre en retrait, vous évitez les nouvelles rencontres, vous évitez de vous lancer dans de nouveaux projet. Il ne s’agit pas d’un manque de volonté, il s’agit d’un blocage psychologique. Vous craignez de ne pas pouvoir y arriver.

Au restaurant vous avez envie de renvoyer votre steak parce qu’il n’est pas assez cuit ? Osez. Au travail vous avez envie de vous mettre en avant parce que vous avez fait du bon boulot ? Osez. Vous avez envie de dire non à un ami qui vous demande sans cesse de l’argent ? Osez.

Evidemment vous allez commencer par des actions qui ne peuvent pas avoir des conséquences dramatiques. Vous allez choisir quelque chose dans un domaine que vous maîtrisez.

Etape 2 : gagner en expérience et développer des compétences

Le fait d’oser ces actions va vous permettre de rentrer dans un cercle vertueux. Vous allez gagner en expérience. Vous allez pouvoir apprendre de nouvelles choses,

La répétition est extrêmement importante dans ce processus. N’essayez pas d’aller trop vite. Si vous faites une action une fois et qu’ensuite vous ne recommencez pas, vous n’allez pas maîtriser cette action. Il vaut mieux faire la même action 100 fois que faire une fois 100 actions différentes.

Chaque action que vous maîtriserez viendra s’ajouter à la liste de vos compétences.

Etape 3 : valorisez vos résultats

Evidemment vous n’allez pas forcément réussir du premier coup. Et c’est là que tout se joue. La plupart des gens abandonnent en pensant que ce n’est pas pour eux, qu’ils n’y arriveront jamais. Il faut que vous reteniez une chose : avant de réussir il faut échouer.

Vous allez apprendre de vos erreurs, corriger vos imperfections, déterminer ce que vous ferez et ce que vous ne ferez pas la prochaine fois. C’est comme ça que vous allez progresser.

Evitez de vous comparer aux autres. Si les autres sont capables d’aborder une inconnue, s’ils sont capables de défendre son travail pendant une réunion, s’ils sont capables de prendre la parole en public, eh bien en s’en fiche. Comparez-vous à vous-même, regardez le chemin que vous avez parcouru et soyez-en fier.

Alors accordez-vous le droit d’échouer. Félicitez-vous d’avoir essayé car c’est la pierre angulaire de la confiance en soi.

Le succès c’est être capable d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme

Winston Churchill

Le schéma de la confiance en soi

Pour illustrer tout ça je vous ai fait un petit dessin pour vous expliquer le cercle vertueux de la confiance en soi. Comprenez que tout le mécanisme repose sur la répétition des actions. Plus vous osez, plus vous gagnez en expérience, plus vous développez des compétences et plus vous gagnez en confiance en soi grâce à la satisfaction que vous allez retirer de vos actions.

Le cercle vertueux de la confiance en soi

Conclusion

Nous avons vu que la confiance en soi n’est pas quelque de statique. Elle fluctue au fil du temps, elle change en fonction de vos objectifs, vous pouvez avoir confiance en vous dans un domaine et complètement douter dans un autre.

Nous avons parlé de la zone de confort, cette bulle dans laquelle on se sent bien avec nos habitudes. Pour voir davantage confiance en soi il est primordial d’en sortir, d’oser des actions malgré nos peurs.

Enfin je vous ai expliqué le mécanisme de la confiance en soi. C’est un cercle vertueux qui, une fois que vous y êtes entré, vous permettra de gagner en expérience et de développer des compétences. Osez échouer et recommencez. Le succès réside dans la répétition et la persévérance.

>