Comment avoir de la répartie quand on est timide ?

Avoir de la répartie peut nous ouvrir de nombreuses portes. Imaginez-vous à l’aise avec les autres, répondant avec pertinence et toujours au bon moment à tout ce qui vous est adressé.

Avez-vous déjà rêvé d’avoir toujours le mot juste quand il le faut, de répondre au tac au tac à un interlocuteur médisant ?

Malheureusement, ce n’est pas votre réalité. Pour vous, avoir de la répartie c’est un don de la nature, c’est quelque chose qu’on a à la naissance.

Votre quotidien c’est plutôt la frustration de n’avoir pas dit ce qu’il faut. Vous vous dites souvent “j’aurais dû dire ça” ou “je n’aurais pas dû parler de cette façon”.

Vous culpabilisez et vous ruminez vos regrets pendants des heures, voire des jours après que la conversation soit terminée.

Je vous comprends. Pour être franc avec vous, c’est quelque chose qui m’arrive encore.

On ne naît pas bon orateur

Oubliez tout de suite cette fausse croyance ! Bébé ne va pas se mettre à faire de grands discours parce que c’est sa vocation.

Je connais plusieurs exemples de personnes qui étaient extrêmement timides et qui aujourd’hui impactent des milliers de personnes grâce à leurs vidéos, leurs séminaires ou leurs conférences.

La communication ça s’apprend. Avoir de la répartie ça s’apprend.

En fait, vous l’avez déjà en vous. Le problème c’est que vous vous retenez de répondre parce que vous n’avez pas confiance en vous.

Vous avez peur du jugement des autres, vous craignez de dire quelque chose qui ne soit pas adapté, qui blesse, qui soit ridicule, qui ne soit pas intéressant, qui ne soit pas compris, etc.

Comment avoir plus de répartie ?

Quand on était enfants, on ne nous apprend pas comment avoir de la répartie. On nous apprend plutôt la politesse, les bonnes manières, ne pas répondre aux adultes, etc.

Rappelez-vous à l’école, les cancres qui répondaient aux professeurs. Ils n’hésitaient pas à répliquer systématiquement tout en sachant que leur interlocuteur n’allait pas apprécier.

Les cancres ont de la répartie (attention : ce n’est pas une raison pour les imiter).

Si vous avez compris le mécanisme de la confiance en soi, vous comprendrez aussi que pour avoir de la répartie vous allez devoir vous entraîner.

Oser, c’est faire un premier pas vers la réussite.

Et quand je dis s’entraîner, je veux dire que vous devez le faire tous les jours. Si vous essayez de temps en temps et qu’au premier obstacle vous vous dites que ce n’est pas pour vous, alors vous n’y arriverez pas.

Pour savoir ce que vous allez dire, vous devez dans un premier temps vous concentrer sur ce que l’autre est en train de dire.

Quand on est timide ou quand on manque de confiance en soi on a tendance à beaucoup trop analyser ce qui vient de se dire et à réfléchir à ce qu’on va bien pouvoir dire ensuite.

Au contraire, vous devez vous concentrer sur le moment présent, sur ce qui se dit actuellement. C’est de cette façon que vous pourrez être plus spontané.

Je vous assure que je sais ce que c’est. Il m’arrive encore de me surprendre à réfléchir à ce que je vais pouvoir dire quand l’autre personne aura fini de parler.

Conséquence : je manque une partie de la conversation et parfois je ne sais plus quoi répondre ni comment faire pour que l’autre ne se rende pas compte que je ne l’ai pas écouté…

C’est donc très important d’écouter l’autre, mais aussi de comprendre ce qu’il est en train de dire.

Comment faire lorsqu’on échoue ?

Vous pouvez ne pas réussir une répartie. C’est possible que l’autre personne ne comprenne pas votre humour, qu’il y ait un malentendu, etc.

Vous ne devez pas regretter ou culpabiliser de ne pas avoir eu de répartie.

Vous n’avez pas su quoi répondre ? Peut-être que vous auriez pu dire autre chose ? Arrêtez de vous rejouer la scène pendant des heures, ça ne changera rien.

Ce n’est pas un drame et de toute façon vous ne pouvez plus changer le passé.

Luttez contre les pensées négatives qui vous disent que vous êtes nul, que vous n’êtes bon à rien et que vous n’y arriverez jamais.

N’oubliez pas que c’est grâce à la répétition que vous allez réussir, que vous finirez par avoir de la répartie.

Le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme. Winston Churchill

Conclusion

On rêve tous de toujours savoir quoi dire au bon moment, même quand on est timide. Mais pour avoir de la répartie, vous devez reprendre confiance en vous.

Comme pour la confiance en soi, avoir de la répartie est une question d’entraînement, une suite d’échecs et de réussites qui vous permet de développer cette nouvelle compétence.

N’oubliez pas de travailler votre sens de l’écoute. Sans lui vous allez avoir beaucoup de mal à progresser. Concentrez-vous bien sur ce que dit la personne en face de vous et pas sur ce que vous allez pouvoir répondre.

>