Êtes-vous timide ou introverti ?

Je suis consterné devant tant de personnes qui confondent timidité et introversion. Un jour on me qualifie de timide et le lendemain je suis un introverti. Allez comprendre.

Vous pouvez chercher où vous voulez, sur Internet (vérifiez vos sources), à l’Académie française, dans la mémoire de vos grands-parents, dans le dictionnaire des synonymes…

Le mot “timidité” n’a pas le même sens que le mot “introversion”. Ils n’ont même pas un sens rapproché.

Alors pourquoi ? Je n’ai pas trouvé de réponse à cette question. Peut-être que vu de l’extérieur un timide et un introverti paraissent avoir le même comportement ? Je ne sais pas…

Si vous aussi, à force qu’on vous colle les deux étiquettes, vous ne savez pas non plus si vous êtes timide ou introverti, je vais tenter de vous expliquer la différence entre les deux.

Non, l’introversion n’est pas de la timidité

Il est possible que beaucoup d’introvertis soient timides, mais ce n’est pas forcément lié.

Selon la définition du Larousse, l’introversion est la tendance à se replier sur soi-même.

Un introverti aime passer du temps avec lui-même, faire des activités en solitaire comme lire un livre, jouer à des jeux vidéos, peindre.

Il apprécie les contacts sociaux mais à petite dose. Il préfère les conversations à deux ou en petit comité. Il a très peu d’amis mais ceux-ci sont en général très proches.

Les activités de groupes, comme les fêtes, soirées ou autres concerts, ne l’intéressent pas.

Il a besoin de calme et de solitude. Il est très vite lassé par les bavardages, les débats, les discussions qui le vident de son énergie.

La timidité est une peur

Un timide a peur des autres, de leur jugement, de leur opinion, de leurs réactions en réponse à son comportement.

Il est constamment inquiet à propos de ce que les gens pensent de lui. Il fait attention à tout ce qu’il fait, de peur que son comportement soit vu de façon négative.

Il devient anxieux lorsque certaines situations le dépassent. Comme demander quelque chose, dire non à quelqu’un, etc.

Il s’inhibe face à des personnes qu’il ne connaît pas alors qu’il est plus décomplexé en présence de proches.

Contrairement à un introverti, il n’aime pas les activités en solitaire mais il préfère rester seul pour éviter les situations anxiogènes.

Il se soucie beaucoup de la façon dont les autres le perçoivent et s’ils vont l’accepter ou pas.

La timidité est donc une réaction psychologique par rapport aux situations sociales, c’est-à-dire en présence d’autres personnes.

Alors, timide ou introverti ?

Si après ces deux descriptions vous ne savez toujours pas si vous êtes timide ou introverti, commencez par vous observer lorsque vous êtes au sein d’un groupe de personnes et que vous devez prendre la parole.

Que ressentez-vous ?

 

Si vous ressentez de la peur, de l’anxiété, que vous êtes nerveux à l’idée de parler pendant que tout le monde vous écoute, alors vous êtes timide.

Vous craignez cette situation. Peut-être que vous ne saurez plus quoi dire, vous resterez silencieux, bloqué par l’anxiété ou alors vous n’arriverez pas à parler assez fort pour vous faire entendre.

Vous allez transpirer à grosses gouttes, avoir des bouffées de chaleur, la gorge sèche, des rougissements ou autres réactions physiques.

Si vous êtes timide, vous passez beaucoup de temps seul, non pas parce que vous en avez envie, mais parce que ça vous permet d’éviter ce genre de situations où vous vous sentez jugé et observé.

Par contre, si vous êtes introverti vous n’aurez pas de problème pour parler à ce groupe. Vous savez généralement mieux gérer le stress.

Ça sera plus facile pour vous que si vous étiez timide, par contre ça ne vous fait pas plaisir d’être là, vous êtes vite lassé par cette situation.

Vous avez simplement envie de vous retrouver seul ou avec vos proches pour avoir des conversations sur des sujets plus intéressants.

Conclusion

Il n’y a aucun problème à aimer passer du temps seul même si pour certaines personnes une personne introvertie ne leur paraît pas “normale”.

Chacun a son tempérament et a le droit de faire ses propres choix, même si c’est celui de ne pas avoir une vie sociale très riche.

Par contre, avec la timidité c’est autre chose. Quand on est timide, on ne choisit pas d’être seul parce qu’on aime ça. La timidité est un problème qu’on doit résoudre.

C’est un problème parce que les choix qu’on fait ne sont pas dictés par l’envie, ils sont contraints par la peur. On ne choisit pas d’être stressé ou anxieux en présence des autres.

La peur des autres, de leur jugement et de leurs réactions rend la vie de timide très compliquée.

Les timides ont envie de sortir, d’avoir des amis et une vie sociale plus épanouie mais il y a cette peur qui les inhibe et les empêche d’accomplir ce qu’ils souhaitent.

Et vous ? Êtes vous plutôt timide ou introverti ?

  • Aline dit :

    Bonjour Sandy, merci pour cet article ! En effet, les gens confondent tellement facilement… Moi qui suis plutôt une introvertie, je ne compte plus le nombre de fois où on m’a qualifiée de timide… 😉

    • Sandy dit :

      C’est vrai ! La prochaine fois tu les invite à lire cet article, ils comprendront :p
      Merci pour ton commentaire Aline !

  • >