Comment prendre des décisions avec confiance ?

Comment prendre des décisions avec confiance ?

Prendre une décision n’est pas une chose facile. Dès l’enfance, vous faites face à des choix dont le nombre et l’importance ne cessent d’augmenter. Ce processus à mi-chemin entre la réflexion et l’action est une faculté innée de l’être humain qui dicte ses agissements. Beaucoup de personnes sont bloquées face à cette situation. C’est un phénomène assez universel, mais qui est tout à fait surmontable. Découvrez alors comment prendre des décisions avec confiance.

Prise de décision : les facteurs de blocage

La timidité

L’un des premiers facteurs de blocage dans une prise de décision est la timidité. Vous n’osez pas dire ce que vous pensez. Pire encore, vous ne pouvez pas agir. Vous ne vous assumez pas. Plutôt que de subir la réaction des autres et/ou les conséquences de vos actes, vous adoptez le statu quo.

Au final, vous laissez chaque fois les autres décider, voire décider à votre place. Le hic dans ce genre de comportement, c’est que vous subissez. Pourtant, vous avez tout à fait le droit de vous exprimer et de prendre une décision en accord avec votre personnalité, vos envies, vos ambitions !

Le manque de confiance

Timidité et manque de confiance sont souvent étroitement liés. Vous avez tellement peu confiance en vous-même que vous vous renfermez. D’une manière générale, vous restez à l’écart des autres.

Face à un dilemme, vous êtes pratiquement pris de panique. Il s’agit d’un blocage psychologique qui rend la prise de décision difficile. Un conflit interne vous empêche de dépasser le stade de la réflexion. Vous préférez l’inaction. Résultat : il existe peu de chances que vous évoluiez dans votre vie.

Peur du jugement d’autrui

La majeure partie des décisions que vous prenez implique d’autres personnes lesquelles peuvent même être des protagonistes du processus. Parfois, il peut seulement s’agir de simples observateurs ou spectateurs. Bien que n’étant pas concernée, la simple existence/présence de ces derniers peut vous perturber.

Il se peut que vous soyez assailli par un complexe : vous ne vous sentez pas à la hauteur. Vous avez peur de ce que pourraient penser les autres et des jugements qu’ils seraient susceptibles de porter. À noter qu’il s’agit ici encore d’une condition liée à la timidité et au manque de confiance en soi.

La peur de l’incertain

Prendre une décision implique nécessairement un changement dont vous ne connaissez pas forcément les implications. Vous serez amené à faire face à une nouvelle situation qui peut procurer du bien-être ou de l’inconfort.

La crainte de l’incertain empêche alors de passer à l’action. L’être humain préfère se complaire dans un environnement qu’il connaît bien. Il est plus à l’aise dans un contexte familier, auquel il a pris le temps de s’adapter. Et quand bien même une prise de décision lui permettrait d’améliorer sa condition, l’Homme s’obstine dans sa zone de confort.

Peur de faire du mal aux autres

Une prise de décision invite le cerveau à analyser le pour et le contre : il est tout à fait normal de réfléchir avant d’agir. Cependant, à trop cogiter, vous finissez par accorder trop d’importance aux impacts négatifs, notamment sur d’autres personnes. Vous craignez de faire du mal aux autres, surtout aux personnes que vous aimez. À noter que votre subconscient va se référer à un événement douloureux passé et aux conséquences engendrées. Au final, vous hésitez…

Prendre des décisions avec confiance ?

Pour prendre des décisions avec confiance, il est primordial de surmonter votre timidité. Il vous faut également gagner en confiance et avoir de l’audace. Voici quelques conseils qui vous aideront à avancer.

Se focaliser sur les effets positifs de sa décision

Avant toute chose, vous devez garder à l’esprit qu’il n’existe pas de bonne ou de mauvaise décision. Par contre, il ne faut pas se lancer à l’aveuglette. Une réflexion préalable est indispensable. Une analyse des risques est incontournable. Mais également, il est nécessaire de vous focaliser sur les retombées positives.

Dans tous les cas, c’est seulement après avoir agi que vous aurez assez de recul pour savoir si vous avez fait le bon choix ou non. Tout au long du processus, restez toujours conscient des risques et gardez un état d’esprit positif et optimiste.

Anticiper les conséquences de sa décision

Toujours avec une attitude positive, anticipez les conséquences de votre décision. Et gardez en tête que pour avancer dans la vie, prendre des risques est inévitable. Aussi, soyez convaincu que vous serez capable de surmonter la situation qui va se présenter. Et sachant qu’il existe toujours une dose d’incertitude, préparez-vous à y faire face sans jamais être dramatique.

Élaborez à l’avance vos plans en fonction des éventuelles retombées votre décision. Au lieu de stagner et être paralysé par la peur de l’inconnu, vous savez déjà ce que vous allez entreprendre quoi qu’il arrive.

Passer outre les jugements des autres

Lorsque vous prenez des décisions, évitez de prendre en compte ce que la société. Vous serez jugé, c’est un fait. Vous ne pourrez pas vous y soustraire sauf en vivant comme un reclus… Le jugement des autres ne doit donc pas constituer un facteur qui vous empêche d’avancer. Pensez d’abord à vous au lieu de vous préoccuper d’autrui. Vous n’empêcherez jamais personne de critiquer.

Osez donc vous démarquer, c’est de cette manière que vous avancerez dans la vie. Votre décision pourrait vous faire basculer dans la minorité. Mais il n’y a aucun de mal à se détacher de la masse. Au contraire. C’est ainsi que vous pourrez devenir celui que vous avez toujours rêvé d’être.

S’entraîner avec les décisions les plus basiques

La confiance en soi se construit, elle n’est pas innée. Il faut donc vous entraîner à prendre des décisions. Vous y faites face dès le réveil : « vais-je me lever ou rester encore quelques minutes dans mon lit ? ». Exercez-vous ainsi avec les petites choses du quotidien. Commencez par vous décider de manière instantanée.

Lorsque vous allez au restaurant, prenez le menu et choisissez ce que vous voulez du tac au tac. Essayez de ne pas réfléchir trop longtemps pour les décisions simples.

Au fil du temps, vous apprendrez à prendre de grandes décisions facilement. Cela ne se fera pas immédiatement, vous devez vous entraîner et c’est très important.

Osez également vous affirmer sur les petites choses, il s’agit d’ailleurs déjà une décision. Apprenez à dire ce que vous aimez, ce que vous n’aimez pas. Apprenez à accepter ou à refuser quelque chose, en fonction de vos envies. Vous surmonterez facilement le jugement de la société tout en renforçant votre confiance en soi.

La confiance en soi se développe au fil du temps. On ne naît pas décideur, on le devient. En apprenant à prendre des décisions avec confiance, vous pouvez gérer beaucoup plus de responsabilités. Vous deviendrez « quelqu’un » juste en excellant en matière de prise de décision !

  • Henri dit :

    On ne se rend pas compte à quel point le manque de confiance en soi peut nous bloquer dans nos décisions. Et pire encore comment un déficit de confiance peut nous limiter dans notre potentiel. Merci pour le partage en tout cas!

  • >