Comment faire des rencontres quand on est timide ?

Vous êtes timide, vous manquez de confiance en vous, mais vous avez une envie irrésistible de faire des rencontres, connaître de nouvelles personnes et ne plus rester seul.

C’est tout à fait normal. Nous ne sommes pas faits pour vivre seuls. Notre épanouissement passe par les relations sociales, l’échange avec d’autres personnes.

Qu’il s’agisse de la discussion avec les collègues autour de la machine à café ou des soirées mouvementées dans un bar, ce sont des moments de partage et d’échange.

Pourquoi faire de nouvelles rencontres ?

Comme je le disais plus haut, nous ne sommes pas faits pour vivre seuls. L’être humain est social.

Souvenez-vous des meilleurs moments de votre vie. Étiez-vous seul ou avec d’autres personnes ?

Si vous me répondez que c’était lorsque vous avez terminé le jeu vidéo “Dark Souls” sans vous faire toucher une seule fois, je vous prie de quitter tout de suite cette page !

Plus sérieusement, dans vos meilleurs moments vous étiez sûrement avec votre famille, vos amis ou même des personnes que vous connaissiez peu.

Vous devez avoir très peu de moments de joie dans la solitude. En fait, la solitude est même mauvaise pour la santé.

Croyez-en mon expérience, passer ses weekends seul, sans sortir, à regarder la télévision ou à jouer à des jeux vidéo c’est carrément déprimant.

Et ça m’est arrivé souvent, surtout la première année où je suis arrivé dans ma petite chambre de cité universitaire (pourtant ça ne manquait pas d’étudiants là-bas…)

Si vous êtes célibataire, ce désir de faire des rencontres est encore plus fort.

Mais quand on est timide, oui on a envie de rencontrer des gens, de se faire des amis, de trouver l’âme sœur.

Et en même temps, on a peur de faire ces nouvelles rencontres. Peur du jugement, du rejet, du regard des autres… Oh la la, quel paradoxe…

Alors, comment faire des rencontres quand on est timide ?

J’aime bien dire que si on a envie de faire quelque chose, mais qu’on a peur de le faire, alors on doit le faire.

C’est un passage obligé si vous voulez reprendre confiance en vous et faire des rencontres.

Vous devez sortir de votre zone de confort, aller à l’encontre de vos peurs et surtout, le faire le plus souvent possible.

Je sais ce que vous allez me demander : quels sont les lieux favorables pour faire des rencontres ?

Alors, pour commencer je vous déconseille les bars et les boîtes de nuit avec la musique à fond.

Déjà parce que vous allez avoir du mal à vous entendre, et en plus si vous voulez discuter avec quelqu’un du sexe opposé, vous allez passer pour un dragueur (ou une dragueuse).

Oui, parce que ce sont des endroits qui sont plutôt bien connus pour être des lieux de drague. Et puis si vous êtes timide, vous et la drague ça fait deux.

Si vous cherchez simplement l’âme sœur, vous pouvez toujours chercher sur Internet.

Mais vous devez savoir que, même si les sites de rencontres sont très répandus, très peu de couples se forment sur Internet.

Et puis je dis toujours qu’avant de trouver l’âme sœur il faut d’abord s’aimer soi-même : ce n’est pas parce que vous serez en couple que votre estime personnelle va monter en flèche. Bref, à bon entendeur.

Si votre objectif est de faire des rencontres pour vous faire de nouveaux amis, je vous conseille fortement de vous orienter vers les activités collectives.

Ces activités peuvent être sportives ou culturelles.

Prenez par exemple des cours collectifs dans une langue étrangère. Non seulement vous allez voir de nouvelles personnes, mais en plus vous allez développer de nouvelles compétences linguistiques.

Pour le côté culturel, vous pouvez aussi opter pour des cours de dessin ou de peinture. Là aussi, vous développerez de nouvelles habiletés avec lesquelles vous pourrez impressionner vos amis. 😉

Essayez aussi les cours de théâtre. C’est une activité qui est réputée excellente pour reprendre confiance en soi. Vous verrez que c’est un peu difficile au début, mais vous allez y prendre plaisir à la fin. Généralement, les autres personnes comprennent pourquoi vous êtes là et ils seront bienveillants avec vous.

Si vous êtes plutôt sportif, vous avez le choix ! Handball, Football, Volley-ball, Basket-ball… Souvent après les entraînements ou les matchs du weekend les membres de l’équipe se retrouvent entre eux en organisant des soirées ou des sorties au restaurant.

Vous pouvez aussi vous orienter vers les clubs de gym et là aussi vous aurez l’embarras du choix : yoga, pilates, zumba, body pump, RPM… Privilégiez bien sûr les cours collectifs.

L’idée c’est que vous regardiez ce qu’il y a autour de chez vous. Et surtout que vous trouviez quelque chose qui vous plaît. Parce que si vous y allez à contrecœur ça ne va pas le faire…

Attention, si c’est trop loin de chez vous, ou s’il y a d’autres contraintes comme un emploi du temps trop chargé, vous risquez de rapidement perdre votre motivation des premières semaines.

Mes derniers conseils lorsque vous faites des rencontres

L’avantage non négligeable de ces activités c’est que vous êtes sûr de partager au moins un point commun avec les personnes que vous y rencontrez ! Ce point commun sera un point de départ pour vos premières discussions, si vous ne savez pas quoi dire.

La confiance en soi dans les relations sociales se développe en multipliant les interactions avec les autres. C’est un peu comme au sport, plus vous vous entraînez, plus vous deviendrez fort.

Alors lorsque vous commencerez vos activités, ne restez pas seul dans un coin. Efforcez-vous d’avoir au moins une discussion avec quelqu’un à chaque fois que vous y allez.

Même si elle ne dure que trente secondes, on s’en fiche : on n’est pas à la recherche d’une quelconque performance.

Dernière chose : parfois il arrive que ça ne se passe pas comme on le souhaite quand on prend son courage à deux mains pour aller discuter avec quelqu’un.

Quand ce genre de choses arrive, on a tendance à tout de suite culpabiliser : “j’aurais dû dire tel truc” ou “j’aurais dû faire de telle façon”.

Faites très attention à ces pensées négatives qui vous plombent le moral pour rien, parce que vous vous trompez dans la majorité des cas.

Ce n’est pas de votre faute si certaines personnes ne sont pas d’humeur ou s’ils sont plus timides que vous !

Racontez-moi en commentaire vos expériences, vos réussites et vos frustrations en matière de rencontres.

>