Surmonter la peur du rejet en 100 jours

Surmonter la peur du rejet en 100 jours

Ah, la peur du rejet ! Vous la connaissez sûrement, tout comme moi. Cette peur qui nous empêche de faire ce qu’on veut faire et demander ce qu’on a envie d’obtenir parce qu’en face il y a quelqu’un qui peut nous dire “non !”

On vous dira “et alors ? Qu’est-ce qui peut t’arriver ? Vas-y, fonce !” Mais rien n’y fait, la peur est toujours là. Et c’est tout à fait normal.

Oubliez donc ces conseils inutiles et passons aux choses sérieuses. Il est possible de surmonter la peur du rejet grâce à une désensibilisation. Et je vais vous le prouver grâce à un exemple.

Jia voulait devenir un entrepreneur depuis qu’il a 14 ans, mais, poussé par ses parents, il fait des études et trouve un travail.

À 30 ans, Jia se rend compte qu’il n’a toujours pas réalisé son rêve. Avec les encouragements de sa femme, il quitte son boulot et crée sa startup. Truc de fou.

Mais au bout de trois mois, son enthousiasme n’était plus le même. S’il ne faisait pas quelque chose, il ne deviendra jamais le prochain Steve Job ou Bill Gate.

Pour y arriver, il devait développer certaines aptitudes. Étant donné qu’il était terrifié par l’idée du rejet, il a décidé de commencer par là.

La peur du rejet

Jia était déjà marié, ce n’était donc pas un problème avec les femmes. Non, il détestait être jugé et rejeté dans le cadre du travail, surtout lors d’une vente ou après une de ses présentations.

Quand on est timide, la peur du rejet fait partie des peurs qui nous empêchent de passer à l’action.

Et s’il dit non ? Qu’est-ce qu’il va penser ? Autant de questions qui restent le plus souvent sans réponse puisqu’on décide finalement de ne pas y aller.

Jia était déterminé. Il a demandé comment faire sur un forum dédié aux créateurs de startups et on lui a conseillé une méthode qui s’appelle “Rejection Therapy”.

L’idée est de chercher volontairement à faire face à un refus chaque jour pendant 30 jours, de manière à se désensibiliser de cette peur.

“Quelle idée amusante !” s’est alors dit Jia.

Il a décidé de relever le défi et de faire les choses en grand : il ferait non pas 30 jours, mais 100 jours et il filmerait chacun de ses exploits !

Le défi 100 jours pour surmonter la peur du rejet

Le but était qu’on bout de 100 jours il n’ait plus aucune peur du rejet et du jugement des autres.

Premier défi : demander à un inconnu de lui emprunter 100$. On voit bien qu’il n’est pas tranquille avant d’y aller !

Il se dirige donc vers une personne qui ne se trouvait pas très loin et lui demande de lui emprunter 100$. Bien évidemment, ce monsieur refuse (c’est le but, n’oubliez pas).

Il y a un détail que Jia n’avait pas relevé immédiatement : l’inconnu lui a répondu “non, pourquoi ?”.

Cette question était en fait une ouverture à la négociation, cela voulait dire qu’il voulait éventuellement savoir pour quelle raison il prêterait ces 100$ !

Deuxième défi : demander un deuxième burger gratuit dans un fast food. Franchement, je ne sais pas si je pourrais le faire !

Dommage qu’on ne voie pas la tête du serveur dans cette vidéo, j’imagine qu’il devait avoir l’air bien perplexe 🙂

Troisième défi : aller dans un magasin de donuts et en demander 5 en forme de symbole olympique.

Cette vidéo fait rêver. Jackie, la personne qui serait a sérieusement considéré la question, a réfléchi longuement et a fini par répondre positivement à la requête !

Jia s’attendait à simplement se voir répondre “non” et repartir tranquillement chez lui. Au lieu de ça, il a dû jouer le jeu jusqu’au bout. Il était un peu embarrassé, mais tout s’est bien passé.

Parfois, quand on fait une demande hors du commun, on obtient une réponse hors du commun !

Quatrième défi : dans une pizzeria, proposer de livrer gratuitement la prochaine pizza.

Vous n’avez jamais rêvé de livrer des pizzas ? Foncer dans les rues, griller les feux rouges, frapper à la porte du client en espérant voir apparaître une magnifique demoiselle qui vous sourit ?

Jia a tenté sa chance. Sans surprise, il a essuyé un refus. Peut-être qu’il n’avait pas la tête de l’emploi. Il commence déjà à être bon à être rejeté. 🙂

Je ne vais pas vous détailler les 100 défis. Si vous comprenez l’anglais vous pouvez aller voir vous-même. L’idée était que vous compreniez l’idée qu’il est possible de surmonter ses peurs en y faisant face.

À un moment donné, vous allez devoir vous dire “j’ai peur, mais j’y vais”. Et quand vous l’aurez fait assez de fois et suffisamment longtemps, vous n’aurez plus peur.

Comment faire si on est timide ?

Si vous êtes timide et que vous ne vous sentez pas encore capable de réaliser l’exploit de Jia, il est possible d’adapter ce défi à votre situation.

Commencez par relever 100 situations qui vous mettent mal à l’aise à cause de votre peur du rejet ou du jugement.

Si vous n’en trouvez pas 100, vous pouvez très bien vous arrêter à 30. Ça réduira simplement votre challenge à 30 jours.

Ensuite, classez ces situations en fonction de l’anxiété que vous ressentez quand vous vous y confrontez.

Maintenant, vous pouvez passer à l’action ! Commencez par les situations les plus faciles et jour après jour, passez à une situation plus difficile !

J’ajouterais un dernier conseil : ne culpabilisez pas si pour l’une des situations l’anxiété est vraiment trop forte pour vous lancer.

Recommencez simplement la situation de la veille (changez d’endroit, de personnes, etc.) et continuez. Vous pouvez éventuellement ajouter des situations intermédiaires.

Vous l’avez compris : le but est de progresser, un pas à la fois. C’est de cette façon que se fera une désensibilisation progressive.

Si vous avez peur de parler en public, par exemple, faire un discours devant 3000 personnes ne vous aidera certainement pas à surmonter cette peur. Non, vous devrez commencer devant 3 personnes, puis 10 et ainsi de suite.

Que pensez-vous de ce type de défis ? Êtes-vous prêts à tenter l’expérience ? Quel sera votre premier défi ? Dites-moi tout en commentaires !

  • Henri dit :

    Ce défi est absolument génial! J’ai eu l’occasion de le faire pendant 30 jours et c’est vraiment enrichissant!

  • >