Je ne sais pas quoi dire : voici pourquoi

Je ne sais pas quoi dire : voici pourquoi

Vous rêvez de pouvoir prendre part à n’importe quelle conversation, avoir un discours inspirant et que tout le monde soit captivé. Ou encore débarquer face à la fille ou l’homme que vous convoitez et lui parler de choses tellement intéressantes qu’elle ou il ne vous résistera pas. L’ennui c’est que lorsque vous retrouvez face aux autres et vous avez cette pensée qui vous trotte dans la tête : “je ne sais pas quoi dire”

Je peux vous dire que j’ai connu cette situation. J’écoutais les autres discuter entre eux, et vous allez sûrement être d’accord avec moi, la plupart des conversations sont carrément inutiles : des ragots de célébrités, le dernier épisode d’une émission de télé-réalité, le match de foot de la veille… (désolé pour les footeux)

En gros, ils parlent de tout et de rien. Ils parlent, quoi. Bref, ils ne disent rien de spécial et tout le monde a l’air d’aimer ça. Et nous on a du mal à tenir une conversation relativement intéressante. On se sent un peu différent des autres.

Peut-être que vous avez déjà vécu ce genre de situations. Peut-être que vous pensez que vous ne parlez pas parce que vous n’avez rien en commun avec ces gens. Vous ne voulez pas rester isolé mais en même temps vous ne savez pas comment dire quelque chose d’intéressant dans une conversation qui vous semble inutile.

Pourquoi vouloir dire quelque chose d’intéressant dans une conversation banale ? En fait, si vous voulez arrêter d’être tout le temps en retrait par rapport aux autres il va vous falloir apprendre à parler pour ne rien dire. C’est une compétence sociale très importante (non, je ne plaisante pas).

Qu’est-ce que je devrais dire ?

Arrêtez de vous poser cette question. Cessez d’essayer de trouver des sujets de conversation intéressants. Ne cherchez pas à dire forcément quelque chose d’important.

Pensez-vous que les gens disent tout le temps quelque chose d’important ? Non ! Et vous savez pourquoi ? Parce que la plupart d’entre eux n’ont tout simplement rien d’intéressant à dire. Tout comme vous.

Ça ne les empêche pas d’avoir une vie sociale ou d’avoir une petite amie ou un petit ami. Ça ne les empêche pas de parler.

En fait, les gens oublient la plupart des conversations qu’ils ont eu dans la journée. Ils peuvent passer des heures à parler du temps qu’il fait, de leurs problèmes au boulot, de leur nouvel animal de compagnie, de leurs vacances au camping, des publications Instagram qu’ils ont vu, de la musique qu’ils ont écouté, etc.

Ils ne pensent même pas à ce qu’ils vont dire, ça leur vient en tête spontanément. Et ils oublient la plus grande partie de ce qu’ils ont dit ou entendu.

Le problème chez les personnes timides c’est qu’ils croient que tout ce qu’ils doivent dire doit être important. Parfois on est préoccupé par quelque chose qu’on a dit des heures ou des jours plus tôt. On se demande si ce qu’on a dit était bien, ce que les autres vont penser ou ce qu’on aurait pu dire à la place.

Pensez-vous que vos interlocuteurs se souviennent de ce que vous avez dit ? Ils l’ont sûrement déjà oublié parce qu’ils ont eu plein d’autres conversations, d’autres problèmes, d’autres choses à penser que ce que vous avez dit.

Donc peut importe ce que vous allez dire dans une conversation banale, ça sera oublié dans quelques jours. C’est pour ça que vous n’êtes pas obligé de dire quelque chose d’important à chaque fois que vous parlez. Vous devez juste dire quelque chose.

Pourquoi parler pour ne rien dire ?

Beaucoup d’entre nous se sont un jour posé la question. Et vous vous êtes sûrement dit que parler pour ne rien dire ne servait absolument à rien. Il y a tellement de choses plus intéressantes à faire : étudier l’astrologie, jouer au golf, partir à l’aventure ou changer le monde !

Vous pouvez faire ce que vous voulez. Mais vous pouvez aussi passer une partie de votre temps à avoir des relations avec les autres, à vous intégrer, à communiquer. Il n’y a rien de plus agréable que d’être connecté à son entourage.

Avoir un cercle d’amis, de connaissances, de personnes à qui parler vous procurera un sentiment d’appartenance. Vous allez rencontrer de nouvelles personnes. Vous allez avoir de nouvelles opportunités qui s’offrent à vous.

Normalement nous devons nous rapprocher des autres de façon naturelle. Les sujets de conversation devraient arriver spontanément. Mais il y a un problème : la timidité vient faire obstacle.

Comment faut-il parler pour ne rien dire ?

Vous voyez quelqu’un qui vous plaît, vous vous rapprocher de cette personne et là, vous commencez à réfléchir à ce que vous allez bien pouvoir lui dire pour faire bonne impression. Vous commencez à planifier la conversation dans votre tête et… STOP !

Ne faites pas ça ! Plus vous réfléchissez, plus ça vous rend anxieux et moins il y a de probabilités que vous alliez voir cette personne. Vous devez arrêter de réfléchir à ce que vous allez dire. Soyez plus spontané.

Il ne faut plus essayer d’être rationnel, laissez parler votre instinct. Evidemment ça va vous prendre du temps pour vous habituer mais vous allez voir que ça deviendra de plus en plus facile.

Quand vous parlez vous devez être dans le moment présent. Vous ne devez pas penser à ce que vous avez dit un peu plus tôt, combien c’était intéressant, drôle ou carrément mauvais.

Vous ne devez pas penser non plus à ce que vous allez dire dans quelques secondes, ni comment éviter de paraître stressé, banal ou ennuyeux. Arrêtez de penser.

C’est à cause de ça que vous ne savez pas quoi dire. Ce n’est pas parce que vous n’avez rien à dire. Vous avez suffisamment de connaissances et d’expérience. Vous avez entendu assez de conversations dans votre vie pour être capable d’en avoir à votre tour.

Le problème c’est que vous pensez que tout ce que vous allez dire doit être intéressant, inattendu ou drôle.

Etant donné que les gens oublient la majorité des conversations, c’est tout simplement inutile de dire quelque chose de sensationnel à chaque fois que vous ouvrez la bouche pour parler.

Donc entraînez-vous à parler sans réfléchir. Vous profiterez bien mieux des conversations.

Conclusion

Parler pour ne rien dire est important pour avoir des relations sociales.

Nous avons vu qu’il était complètement inutile de vouloir dire tout le temps quelque chose d’intéressant. Les gens oublient la majorité des conversations qu’ils ont dans la journée.

Arrêtez de penser à ce que vous allez dire et à ce que vous venez de dire et restez dans le moment présent. Il est important que soyez confiant par rapport au fait que votre spontanéité fera que vous saurez toujours quoi dire.

Attention : je n’ai pas dit que ça sera facile. Vous devez avoir tellement l’habitude de penser avant de parler, qu’être spontané ne va pas vous paraître naturel. Accordez-vous du temps pour changer ces habitudes.

>