Comment être moins timide ? Les techniques pour y arriver.

Comment être moins timide ? Les techniques pour y arriver.

Comment être moins timide

Comment être moins timide ? La timidité est une réaction à des situations sociales (et non un trait de personnalité) avec un degré plus ou moins fort. Cependant, elle peut aussi bien provenir d’une phobie sociale, de son environnement familial ou d’un événement spécifique. Enfin, elle peut également être due à un sentiment de peur du jugement d’autrui.

Cette caractéristique concerne un grand nombre de personnes. Qui n’a jamais ressenti de la timidité, à un moment donné dans sa vie ? Seulement, pour certaines personnes, ce ressenti peut être extrêmement fort, et donc très nuisible pour eux-mêmes. Il est alors essentiel de se prendre en main pour être moins timide, et éviter de passer à côté de sa vie !

Découvrons tout de suite, les principes et techniques qui existent pour être moins timide !

Être moins timide, selon trois principes de base

Ces principes de base correspondent à des notions qui sont essentielles pour réussir à être moins timide. En effet, il s’agit vraiment de bases sur son acceptation profonde de soi et sa personnalité. Ils apparaissent donc incontournables pour construire un socle solide pour être moins timide.

Comprendre pourquoi on est timide

Dans un premier temps, il convient de comprendre à quel point nous sommes timides. Il faut donc déterminer quel est notre propre type de timidité. On réfléchit donc sur les moments où l’état de timidité se manifeste. Il faut alors se poser les questions : Quand ? Comment ?

En conclusion, on va cibler les situations qui déclenchent sa timidité. Plus précisément, chacun va réfléchir au fait précis qui l’a préoccupé à l’instant en question.

Être à la fois patient et indulgent

Ressentir l’envie d’être moins timide est un bon départ. Seulement, ce travail sur soi-même peut être relativement long. Et il le sera d’autant plus, en fonction de son état de timidité passif ou extrême. Il faut donc prendre en compte que la patience est de rigueur pour réussir à dépasser sa timidité. Parallèlement, on se doit d’être bienveillant envers soi-même. Cette prise de conscience sur soi-même, va être un travail long avec des phases positives et d’autres négatives. Alors, on ne se flagelle pas, et on croit en soi. N’hésitez pas à faire des pauses aussi, pour mieux repartir !

Être persévérant et avancer à son rythme

Comme on a pu le voir ci-dessus, le travail à effectuer sur soi-même pour être moins timide prend du temps. Il faut donc persévérer et ne jamais rien lâcher. Cette mission est totalement réalisable. Il faut donc être capable de se remotiver quand le moral est en baisse, pour continuer à travailler sur soi. Pour cela, on y va étape par étape, en avançant à son rythme. On augmente donc progressivement le degré de difficulté des situations stressantes auxquelles on s’expose. Et on réalise ces actions, en fonction de notre propre état de timidité et de ce qui le déclenche.

Réussir à être moins timide, grâce à différentes techniques

Pour réussir à être moins timide, il existe plusieurs techniques qui peuvent nous y aider. En fonction de son tempérament et de son degré de timidité, certaines techniques sont plus appropriées que d’autres. Voyons les plus généralistes qui s’adressent à tous !

Développer sa confiance en soi

Vaincre sa timidité consiste à être en mesure de s’affirmer en société. Pour cela, on se doit d’avoir un minimum de confiance en soi. Il faut donc se connaître pour être en mesure de faire ressortir nos qualités. Une fois qu’on a dressé la liste des ses atouts et points forts, cela permet de redistribuer les cartes. En effet, en prenant conscience qu’on est doué pour certaines choses, on développe automatiquement sa confiance en soi. Du coup, on apprend à s’aimer. Et par la même occasion, on apprend à valoriser les choses pour lesquelles nous sommes doués.

Se détacher du regard des autres

Souvent on ne se permet pas d’intervenir dans une conversation ou un groupe, car on a peur du regard des autres. On peut même dire qu’on y porte une attention toute particulière. Alors pour être moins timide, il faut se détacher du jugement d’autrui. Il faut réussir à faire abstraction de ce que peuvent penser les autres de soi. Il ne faut donc pas se conformer aux autres, et à ce qu’ils pensent. On a le droit d’être différent et de penser différemment.

Enfin, il faut aussi accepter d’être rejeté. On ne peut pas plaire à tout le monde, et il ne faut pas le prendre personnellement pour soi.

Pratiquer une activité sportive ou culturelle

Pratiquer une activité sportive ou culturelle peut avoir un véritable bénéfice sur sa timidité.

En faisant du sport, du yoga ou autre, on apprend à lâcher prise. On focalise notre énergie sur l’action à réaliser et non sur les gens autour de soi. On n’a pas forcément le temps de s’observer non plus, et de se critiquer.

Des activités comme le théâtre permettent d’être moins timide encore plus facilement. En effet, cela aide à développer son expression corporelle, ainsi que son estime de soi. On apprend également à s’exprimer devant les autres. Un exercice qui réduit fortement la timidité.

Quelque soit l’activité, on crée du lien avec d’autres personnes, et on passe du temps avec elles. C’est aussi ce qui permet qu’on devient moins timide, au fil du temps.

Pour arriver à être moins timide, on peut donc mettre en place tous ces principes et techniques. Mais quoi qu’il arrive à un moment donné, on sera obligé d’affronter sa timidité pour pouvoir la vaincre. Il faut donc être prêt à se retrouver face à elle et surtout à la surmonter. Comme on a pu le voir plus haut, c’est un long travail semé d’embuche qui vous attend. Il ne faudra donc pas baisser les bras, et persister pour arriver à votre propre réussite.

Pour les plus grands timides, d’autres options s’offrent à vous. Vous pouvez participer à un stage d’affirmation de soi, ou même consulter un thérapeute. Il n’y a aucune honte à avoir besoin de l’aide d’une tierce personne. D’autant plus si elle s’avère être très qualifiée sur le thème de la timidité.

>

EST-CE QUE VOUS DÉTESTEZ QUAND VOUS NE SAVEZ PAS QUOI DIRE DANS UNE CONVERSATION ?

Inscrivez-vous et accédez à votre vidéo gratuite pour apprendre comment toujours savoir quoi dire.