Comment arrêter de se comparer aux autres ?

Comment arrêter de se comparer aux autres

Avez-vous cette mauvaise habitude de vous comparer aux autres ? Pensez-vous que tout le monde est meilleur que vous dans tous les domaines de votre vie ? Croyez-vous que les autres sont plus intéressants, plus séduisants et ont plus de succès que vous ?

Peu importe ce que vous pensez réellement, ça vous fait énormément perdre confiance en vous et ça vous empêche d’aller à la poursuite de vos objectifs.

Tout ça se passe dans votre tête. Ça vous fait vous sentir inférieur aux autres et voir chez eux des qualités incroyables. Vous voyez chez eux un idéal que vous n’avez pas et vous en oubliez votre propre force et votre propre valeur.

Alors, comment pouvez-vous changer ça ? Votre première réponse sera certainement : “en devenant meilleur !” et vous essayez désespérément d’augmenter votre valeur en vous concentrant sur du superficiel.

Aimez-vous !

C’est très bien de vouloir s’améliorer, je ne dis pas le contraire, mais il ne faut pas le faire pour de mauvaises raisons. Essayer de d’abtenir d’approbation à travers le regard des autres ne résout pas vraiment le problème. Ça vous apportera juste une solution temporaire.

Vous devez résoudre le problème à la racine. Il s’agit tout simplement d’un manque d’amour de soi. Et si vous voulez aller de l’avant, vous devez trouver là où ça fait mal.

Si vous coupez votre doigt en faisant la cuisine, assurez-vous qu’il soit propre, appliquez un antiseptique et couvrez-le avec un pansement… Puis vérifiez régulièrement si il guérit correctement et qu’il n’a pas besoin de soins supplémentaires.

Si vous vous contentez d’y mettre un pansement et de le laisser comme ça pendant une semaine, il y a de fortes chances qu’il ne soit pas très joli.

C’est la même chose pour les blessures émotionnelles : pour les guérir correctement nous devons ralentir, évaluer la blessure et se remettre en question régulièrement.

Si vous vous comparez aux autres et que vous vous sentez inférieur, ça devrait être un signal vous indiquant que quelque chose ne va pas. Vous devez donc vous arrêter, lever le capot, retrousser vos manches et voir ce qui ne va pas.

Où ressentez-vous la blessure ? Dans votre tête, dans votre poitrine ou peut-être votre estomac ? Concentrez-vous sur ce point, respirez et envoyez-lui de l’amour !

Acceptez vos sensations

N’essayez pas de résoudre le problème tout de suite. Au début vous avez juste besoin d’empathie pour vous-même.

Vous devez arrêter la comparaison et vous concentrer sur les sensations et les émotions qui vous ont amené à vous comparer. Même si ça peut être douloureux de les reconnaître, ça fait partie du processus de guérison.

Imaginez que vous prenez un glaçon dans votre main, c’est désagréable les premières secondes, ça risque même de vous brûler un peu. Au bout d’un moment, si vous vous concentrez sur les sensations (au lieu de l’inconfort), vous sentirez que le cube fond dans votre main jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien.

Si vous pouvez vous concentrer sur la sensation de cette blessure interne tout en respirant profondément, elle commencera à s’atténuer. Mais vous devez le faire dans le temps et avec constance.

La coupure de votre doigt ne va pas guérir en un jour. Il en est de même pour vos blessures internes. Il vous faudra un certain temps avant de changer complètement, mais chaque petit effort amènera un petit changement.

Accordez-vous de la valeur

La prochaine étape est de prendre un moment pour vous demander qui vous êtes… Pas celui que vous voulez être. Ça vous amènerait encore dans le domaine de la comparaison. Demandez-vous plutôt qu’est-ce qui fait que vous êtes vous ?

Peut-être que vous êtes celui qui fait rire les gens; peut-être que vous avez un coeur en or; peut-être que vous aimez et protégez les animaux; ou alors vous maîtrisez plutôt bien la guitare; ou encore vous savez bien chanter.

Peu importe ce que c’est. Vous devez vous accorder de la valeur que vous méritez, sans avoir besoin de vous sentir le meilleur.

Vous n’avez pas besoin d’être le meilleur pour mériter de l’amour, gagner de l’argent, mener une vie extraordinaire, vous faire des amis, trouver une femme/un homme, fonder une famille… Vous n’avez pas besoin d’être le meilleur dans tout ça. Vous devez simplement être vous.

Enfin, n’hésitez pas à impliquer vos proches. C’est un gros challenge mais c’est tellement efficace ! Si vous vous permettez de devenir vulnérable et de partager ce que vous ressentez avec les personnes que vous appréciez le plus, vous recevrez en retour une tonne d’amour et de compassion.

Alors la prochaine fois que l’un d’entre-eux vous fait l’éloge des qualité d’un autre, ne lui en voulez pas et dites-lui ce que vous ressentez.

Quelle est votre expérience en ce qui concerne la comparaison avec les autres ? Qu’avez-vous fait pour arrêter ? Ecrivez-moi vos commentaire ci-dessous !

>