7 astuces pour être drôle même quand on est timide

7 astuces pour être drôle même quand on est timide

On aime tous être drôles, faire rire les gens, attirer leur attention sur nous pour faire notre place dans le groupe et se sentir importants.

Mais quand on est timide, ce n’est franchement pas évident. On a tendance à prendre beaucoup de choses au premier degré et on ne comprend pas toujours les blagues des autres.

C’est, en tout cas, l’attitude que j’avais il y a quelques années. Je ne comprenais pas l’humour.

Ce n’est peut-être pas le cas de tout le monde. Peut-être que vous riez souvent des blagues faites par les autres.

Peut-être que vous avez simplement envie de les faire rire, mais vous n’osez pas. Vous avez peur de leur réaction. Est-ce qu’ils vont rire à leur tour ? Est-ce que ça va faire un flop ?

Il n’y a pas de recette magique pour avoir de l’humour, ça demande beaucoup de travail. Surtout si vous êtes timide.

1. Observez des humoristes

Pour apprendre à être drôle la première chose à faire (à mon avis) c’est d’observer des gens drôles.

L’humour n’est pas inné (du moins, je ne pense pas). Vous devez admettre que c’est en apprenant des autres que vous pourrez progresser.

Et en apprenant des meilleurs, ceux qui ont fait de l’humour leur métier, vous progresserez encore plus vite.

Regardez leur one man show en DVD, en VOD (pour les plus geeks d’entre vous) ou mieux encore, allez les voir en personne lors de leur tournée. Vous pouvez aussi les écouter à la radio ou en podcast.

Écoutez-les de façon active, inspirez-vous de leur humour, et essayez de comprendre ce qui fait rire les gens.

2. Lisez des livres

Il existe pas mal de livres sur l’humour. En plus d’observer des humoristes, vous pouvez également passer du bon temps en les lisant.

Si vous n’aimez pas les livres, il est temps de vous y mettre ! Et lisez à volonté, vous verrez que vous allez vite y prendre goût. 😉

Vous trouverez des livres de blagues, des devinettes, des bandes dessinées ou d’autres, plus techniques pour apprendre justement à développer votre humour.

Pour vous citer quelques exemples (que je n’ai pas lu) :

3. Appréciez l’ironie

Souvent peu comprise, l’ironie est pourtant beaucoup utilisée dans l’humour. C’est une façon de dire le contraire de ce qu’on veut faire comprendre.

Ce n’est pas une façon de tromper parce que, dans le message qu’on veut faire passer, on fait comprendre aux autres notre intention.

Il existe plusieurs façons de manier l’ironie et je vous avoue que ce n’est pas toujours facile, mais si vous apprenez à la reconnaître quand les autres l’utilisent vous aurez déjà fait un premier pas en avant.

4. Prenez-vous moins au sérieux

C’est bien de prendre la vie au sérieux. Vous êtes travailleur, sincère et ne faites aucun écart… Vous vous devez aussi apprendre à apprécier la vie et laisser de côté les tensions du quotidien.

Apprenez à voir de l’humour partout autour de vous et même chez vous. Par exemple, rappelez-vous des moments les plus gênants que vous ayez vécu.

Il est important, si vous êtes timide, de vous détacher du passé et de ne pas revivre sans arrêt ces moments comme si vous y étiez, en essayant d’imaginer ce que vous auriez dû dire ou faire.

Même si au moment où ça s’est passé vous avez eu la honte de votre vie, aujourd’hui vous pouvez très bien raconter ce qu’il s’est passé et en rire.

5. Faites du théâtre d’improvisation

Le théâtre est un véritable outil qui vous permettra de dépasser vos blocages. Petit à petit, vous pourrez essayer de nouvelles choses et vous découvrir dans de nouvelles situations.

Tout ça dans un environnement “sécurisé” : il n’y a aucun enjeu, vous ne risquez rien à vous tromper. Vous êtes là uniquement pour passer un bon moment.

Grâce au théâtre d’improvisation, vous allez développer votre créativité, votre écoute et votre capacité à échanger avec les autres acteurs.

Généralement, l’objectif est de faire rire le public. Vous devriez donc, avec l’expérience, développer votre sens de l’humour.

6. Prenez des risques

Comment savoir si votre vanne va fonctionner si vous ne la dites pas ? Il faut, à un moment donné, que vous commenciez à oser !

Si vous n’osez pas, vous allez y repenser pendant des heures, voire des jours, en vous disant que vous auriez dû le faire.

Le fait d’oser est le déclenchement du processus qui va vous permettre de reprendre confiance en vous.

Vous réussirez à faire rire, vous allez être fier de vous, vous aurez envie de recommencer, et ainsi de suite.

En cas d’échec (ce qui arrive aux plus confiants d’entre nous), au lieu de vous renfermer dans la honte, essayez plutôt d’analyser la situation pour comprendre comment faire mieux la prochaine fois.

7. Détendez-vous

Ne soyez pas trop anxieux à l’idée de faire une blague. Si vous vous dites qu’il faut absolument que vous fassiez quelque chose pour faire rire les gens il y a de fortes chances que vous n’y arriviez pas.

Ne vous fixez pas des objectifs trop rigides. Vous risquez de bafouiller et ils vont voir que vous êtes stressé. Alors relax, décontractez-vous !

Pour être plus serein au quotidien vous pouvez pratiquer la méditation, faire du sport, et surtout respirez :

Inspirez longuement en comptant de 1 à 5, puis expirez longuement en comptant aussi de 1 à 5. Faites cet exercice pendant 5 minutes ou jusqu’à ce que le stress diminue.

Conclusion

Être drôle n’est pas quelque chose de facile, surtout quand on est timide. Mais ça se travaille !

Commencez par vous entourer de personnes plus drôles que vous. Observez-les et vous apprendrez plein de choses. Regardez aussi des one man show.

Il n’y a pas de méthode miracle, mais vous n’y arriverez pas si vous restez chez vous à regarder des séries télévisées. Sortez de chez vous et pratiquez le plus souvent possible.

Et vous ? Avez-vous du mal à être drôle ? Quel est le problème que vous rencontrez quand vous voulez être plus drôle ? Répondez-moi en commentaire !

>