3 habitudes pour être plus zen dans vos relations sociales

Savez-vous pourquoi vous êtes parfois gêné dans certaines situations sociales ? La plupart des gens sont incapables de le définir. Pourtant on sait quand ça nous arrive.

Il est très difficile de s’observer soi-même. Quelqu’un qui dit qu’il n’a pas confiance en lui ne saura pas dire avec précision quelle est la cause de ce manque de confiance.

Malgré ça, il est possible de surmonter ses difficultés.

Cet article est pour vous s’il vous arrive de ne pas savoir quoi dire, vous êtes hésitant, lorsque vous parlez vous avez du mal à organiser vos idées, vous dites les mauvaises choses au mauvais moment, vous repensez sans cesse à ce que vous venez de dire, etc.

Pour vous aider, voici 3 habitudes à prendre pour être plus zen dans vos relations sociales.

1. “Musclez” vos compétences sociales

Lorsqu’on démarre un programme de musculation, les poids qu’on est amenés à soulever sont faibles.

On se sent un peu honteux face aux habitués qui soulèvent des poids deux voire trois fois plus lourds. Certains peuvent être tentés d’aller trop vite pour rattraper leur retard.

C’est la même chose pour les compétences sociales.

Si vous n’avez pas confiance en vous, vous avez peut-être évité certaines situations qui vous mettaient mal à l’aise. À cause de ça, vous n’avez pas développé certaines habiletés. Et c’est la raison pour laquelle nous ne sommes pas tous égaux dans les relations sociales.

Mais j’ai une bonne nouvelle pour vous : tout comme la musculation, les compétences sociales se travaillent.

Et pour ça, il n’y a pas de solution miracle, vous devez parler plus souvent avec des gens. La meilleure façon de ne plus être gêné est d’aller à l’encontre de cette gêne.

Alors, faites un effort et sortez plus souvent de chez vous.

2. Arrêtez de vous autocritiquer

Souvent, les gens se sentent gênés dans une conversation parce qu’ils se disent :

  • Je n’aurais pas dû dire ça
  • Personne n’a réagi à ma blague
  • Je n’ai rien d’intéressant à dire

La différence avec quelqu’un qui ne se sent pas gêné est que ce dernier ne porte pas attention à ce qu’il vient de dire ni à ce qu’il doit dire. Il passe spontanément à autre chose et oublie le reste.

Vous devez donc arrêter de passer un temps fou à réfléchir et à analyser ce que vous venez de dire. Que ce soit il y a 10 secondes, 1 heure, 3 mois ou 1 année… Le passé est le passé. Il n’y a aucun moyen de le changer. La vie continue.

Les gens auront probablement oublié bien avant vous ce que vous avez pu dire comme banalités.

3. Acceptez d’être imparfait

Vous avez tellement peur du rejet qu’il vous est impossible d’aborder un(e) inconnu(e) dans la rue, dans un bar ou ailleurs.

Vous vous sentez peut-être gêné parce que vous cherchez à être ultra performant, à ne faire aucune erreur pour impressionner votre interlocuteur.

Avez-vous déjà imaginé ce qu’il pourrait se passer de pire si vous faisiez une erreur ?

Donnez-vous le challenge de gâcher le maximum de situations sociales en restant vous-même. C’est-à-dire que vous ne devez plus essayer d’être quelqu’un d’autre pour paraître parfait.

Vous verrez que vous serez de plus en plus à l’aise et vous ne chercherez plus à “performer”.

Conclusion

Si vous suivez ces 3 conseils, vous serez sur la bonne voie pour devenir beaucoup plus zen dans vos relations sociales.

Vous serez plus à l’aise dans les conversations, vous aurez moins peur de parler face à un groupe de personnes, vous serez libre d’être vous-même lorsque vous parlez aux autres.

La transformation ne se fera pas en un jour, mais croyez-moi, ça vaut le coup d’essayer.

 

Cet article participe à l’événement “3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien” du blog “Habitudes Zen” J’apprécie beaucoup ce blog, et il y a un article que j’aime tout particulièrement : 10 habitudes pour passer d’excellentes journées !

  • Carine dit :

    Accepter d’être imparfait est vraiment un point essentiel pour être zen. bel article merci

  • Oui, arrêter de s’autocritiquer est la base de l’amour de soi. Et quand on s’aime on est à l’aise avec les autres. Merci pour cet article.

    • Sandy dit :

      Oui, ça paraît évident mais c’est quelque chose qu’on fait souvent sans en prendre conscience.
      Merci pour ton commentaire Catherine 😉

  • >