7 exercices pour diminuer son angoisse

7 exercices pour diminuer l'angoisse

Vous êtes angoissé à cause de votre timidité ? Certaines situations sociales vous font sentir tellement mal que vous ressentez en vous les effets psychiques et physiques de la peur ? Dans tous les cas, ce trouble entraîne de nombreuses répercussions négatives plus ou moins graves sur la santé. Cependant, il est possible de diminuer l’angoisse à l’aide d’exercices simples à réaliser.

Certains pensent que l’angoisse est juste une réaction normale passagère lorsqu’ils font face à une situation difficile. Pourtant, il s’agit bel et bien d’un trouble qui peut s’aggraver au fil du temps s’il n’est pas correctement soigné. Voici quelques effets possibles :

  • Spasmes au niveau des muscles de la gorge qui se resserrent, vous empêchant de vous nourrir correctement ;
  • Surproduction de glucose par le foie, très dangereux pour les personnes exposées au risque de diabète ;
  • Éruptions cutanées telles que le vieillissement précoce, la sueur et dans certains cas, les eczémas ;
  • Muscles tendus qui, à long terme, provoquent des maux de tête et/ou migraines, des douleurs au cou… ;
  • Problèmes cardiovasculaires ;
  • Arythmie cardiaque, accompagnée ou non d’hypertension artérielle ;
  • Infarctus ou AVC ;
  • Crises d’asthme surtout pendant les crises d’angoisse ;
  • Fatigue prolongée ;
  • Trouble de la mémoire et de la concentration ;
  • Trouble hormonal ;
  • Insomnie ;
  • Fragilisation du système immunitaire entraînant une grande vulnérabilité face aux infections diverses ;
  • Troubles digestifs tels que les ballonnements, les diarrhées, la constipation ou encore les vomissements ;
  • Mauvais fonctionnement du métabolisme qui est susceptible de provoquer l’obésité.

Des mesures simples peuvent être prises afin de vous libérer de votre angoisse. Bien qu’une multitude de médicaments soient disponibles sur le marché, quelques exercices peuvent transformer positivement votre vie.

Faire un examen de soi

Votre premier réflexe lorsque vous vous sentez angoissé devrait être de déterminer le facteur de déclenchement. Puis, évaluez sérieusement les changements que vous ressentez sur votre corps pour détecter les symptômes ou éventuelles répercussions. Ainsi, vous serez plus apte à trouver une solution afin de vous soulager.

Et puis, il ne faut surtout pas oublier que tout le monde fait face à des hauts et des bas. Et il y a toujours une solution à toutes choses. Vous devez vous calmer et prendre le temps d’analyser la situation. Après mûre réflexion, vous pourriez même vous rendre compte qu’en fait, il n’y a pas de quoi s’inquiéter. En définitive, acceptez la situation, agissez en conséquence et surtout, ayez confiance en vous, car si les autres peuvent faire face à leur problème, vous en êtes également capables !

Pratiquer des exercices physiques

L’activité sportive est un très bon moyen pour diminuer l’angoisse. En effet, les exercices physiques contribuent à l’amélioration de la circulation sanguine. Ils favorisent également la production de l’endorphine ou hormone du bonheur qui aide véritablement à lutter contre l’angoisse. Les activités les plus conseillées sont le jogging, le vélo ou la natation. Et pour optimiser les résultats, entraînez-vous pendant au moins 30 minutes par jour. Vous pouvez par ailleurs opter pour le yoga, les arts martiaux ou le Pilates.

Écouter de la musique

Eh oui, écouter de la musique a des effets extrêmement bénéfiques contre l’angoisse et l’anxiété. Par exemple, lorsque vous écoutez une chanson que vous aimez, votre taux de cortisol se stabilise. Un taux élevé en cortisol figure d’ailleurs parmi les plus importantes sources de ces troubles. Sa régulation permet donc de vous calmer rapidement. Cependant, favorisez les musiques gaies et positives afin de ne pas tomber encore plus dans la dépression. Aujourd’hui, la musicothérapie est une technique préconisée par de nombreux psychologues.

Exercices de respiration

Des exercices de respiration réguliers sont aussi hautement recommandés si vous souffrez d’angoisse chronique, surtout durant les moments de crise. En pratique, inspirez profondément et expirez le plus lentement possible tout en vous concentrant sur votre exercice de respiration. Et même si quelques pensées négatives vous viennent à l’esprit, n’essayez pas de les contrôler. Laissez juste passer et continuez à vous concentrer sur votre pratique. Ces réflexions disparaîtront d’eux-mêmes. Prenez 5 à 10 minutes par jour pour ces exercices (en plus de celles qui sont nécessaires durant les crises). Au fil des séances, vous sentirez de mieux en mieux.

Se confier à une autre personne

Il est important de partager vos angoisses pour mieux les surmonter. D’abord, le simple fait d’en parler soulage déjà beaucoup. Mais en plus, la personne avec qui vous en discutez pourra vous réconforter et vous encourager. Il se peut même qu’elle trouve une solution à vos problèmes. Dans tous les cas, cette présence vous aide à faire face plus calmement aux émotions négatives. Toutefois, veillez à choisir une personne en qui vous avez entièrement confiance pour éviter de vous soumettre à encore plus d’inquiétudes.

Faire face à ses peurs

L’angoisse est souvent le résultat de la peur. Vous craignez le pire lorsque vous êtes face à une situation, une personne, un objet qui vous effraie. Dans ces cas, y faire face est également une solution efficace à envisager afin de diminuer vos angoisses. En effet, lorsque vous êtes réellement confronté aux situations gênantes, vous vous rendez souvent compte qu’en fait, votre angoisse n’était pas fondée.

Partir en vacances ou en virée

Les virées entre amis ou en famille constituent de très bons remèdes pour réduire vos angoisses. En effet, changer d’air aide à faire le point et à considérer les problèmes sous un nouvel angle. Et puis, il est aussi important de vous détendre, car le stress favorise l’accentuation de l’inquiétude et des angoisses.

L’angoisse chronique nuit à la santé et affecte la vie sociale. Une personne soumise à ce trouble a souvent du mal à aller vers les autres et à s’intégrer dans la société. Généralement, les « angoissés » sont aussi qualifiés de pessimistes et d’hystériques à cause de leurs réactions quelquefois trop exagérées. Parfois, l’inquiétude impacte même sur leurs compétences. Ainsi, il est essentiel de prendre les mesures nécessaires pour diminuer l’angoisse. Les exercices mentionnés plus haut sont à la fois simples et efficaces : il est conseillé de les intégrer à la vie quotidienne. Cependant, dans les cas les plus avancés, il est conseillé de consulter un médecin.

>